Ainsi résonne l'écho infini des montagnes - Khaled Hosseini


Dans le village de Shadbagh, Abdullah, dix ans, veille sur sa petite sœur Pari, trois ans. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, un amour si fort qu'il leur permet de supporter la disparition de leur mère, les absences de leur père en quête désespérée d'un travail et ces jours où la faim les tenaille. 

Mais un événement va venir distendre ce lien, un choix terrible qui modifiera à jamais le destin des deux jeunes vies, et de bien d'autres encore...

Editions : Belfond
Langue : français  Pages : 485


Il y a plusieurs années, j'ai lu Mille soleils splendides de Khaled Hosseini et j'ai été adoré ce roman. Quand j'ai vu Ainsi résonne l'écho infini des montagnes, je n'ai pas eu d'autre choix que de l'acheter et de le dévorer. Ce livre est une pépite. Un coup de ♥ absolu. 

Khaled Hosseini raconte les histoires de différents personnages afghans. On commence par l'histoire d'un petit garçon qui est séparé de sa sœur dans des circonstances troubles. Les personnages, apparemment déconnectés les uns des autres, partagent un bout de leur existence et l'auteur révèle cela progressivement en jouant avec la ligne du temps. Il y a beaucoup de flash-backs qui nous permettent de se faire une image des relations entre les personnages.

Le contexte du roman est la guerre en Afghanistan mais Hosseini n'insiste pas sur le côté "victime". Ce sont des histoires personnelles qui se trouvent avoir lieu pendant la guerre, mais la guerre n'est pas le sujet. C'est plutôt la société afghane dans sa diversité qui est dépeinte : les pauvres, les riches ; les émigrés aux USA et les survivants ; ceux qui ont de l'espoir et ceux qui profitent de la situation...  C'est très agréable parce qu'on nous a beaucoup rabâché avec cette guerre en se focalisant sur les faits d'arme mais sans s'intéresser aux Afghans-mêmes. L'image dépeinte dans ce roman me semble réaliste, même si je ne suis pas trop au courant de la culture afghane. Et j'ai beaucoup aimé la comparaison entre les Afghans restés sur place pendant la guerre et ceux qui ont émigré aux Etats-Unis. On voit bien à quel point l'Amérique a un impact énorme sur leur vision des choses, notamment de la notion de réussite.

La plume de Hosseini est bouleversante. Il fait preuve de sensibilité et de poésie pour parler de ces gens ordinaires, qui vivent leur vie tant bien que mal. Le style est dépouillé d'artifices. On ne cherche pas à justifier les événements mais à simplement les décrire, de manière humble. 

J'ai été énormément touchée par cette lecture et je la conseille à tout le monde. L'émotion est au rendez-vous. C'est un roman incontournable selon moi.

You May Also Like

0 commentaires